Gorges du Verdon

Histoire :

Durant la période du Trias, la Provence Française s’est affaissé et la mer la recouvert, ce qui a déposé d’épaisses couches de calcaires variées. Durant la période Jurassique, la Provence s’est recouverte d’une mer peu profonde et chaude, ce qui a facilité le développement des coraux. Le Verdon trace son cours durant le Crétacé, grâce aux fractures des calcaires jurassiques.
La vallée du Verdon, qui a été par le passé habitée par le peuple gaulois des Verguni, n’attire les voyageurs qu’à la fin du XIXème siècle grâce à Elisée Reclus qui écrit sa description et grâce à la diffusion de guides touristiques.
Les gorges du Verdon ont été cartographiées dans les années 1770 par les Cassini et en 1778 par les ingénieurs géographes du roi.
Martel va diriger la première expédition dans le canyon du Verdon de bout en bout. Le tourisme va ensuite se développer petit à petit entre 1880 et 1900. Cependant, la route est plutôt dangereuse, les infrastructures peu nombreuses et peu confortables. De plus, le chemin de fer, principal moyen de transport de l’époque, s’arrête relativement loin (à Saint-André-les-Alpes), ce qui n’est pas très pratique pour les touristes.
À partir de 1890, on réfléchit à des projets pour rendre le canyon navigable. En 1906, le Touring club de France (TCF) permet de descendre dans les gorges. À la fin des années 1920, l’essor du tourisme débute dans les gorges grâce à des campagnes de presse, la visite de journalistes et des reportages diffusés au cinéma. De nouveaux travaux sont alors effectués pour améliorer la viabilité de la route, des belvédères sont aménagés (comme le Point Sublime) et on y aménage également de nouveaux sentiers. Tous ces efforts attirent ainsi chaque année des milliers de touristes.
Le 7 mai 1990, le site est devenu un site naturel protégé.

1-Gorges-du-Verdon

Les Gorges du Verdon est le plus grand mais aussi le plus beau canyon d’Europe, et attire de nombreux touristes, surtout pendant la période estivale.

Entre 1929 et 1975, cinq barrages ont été construits sur le cours du Verdon : sur le lac de Castillon avec l’engloutissement du village de Castillon, la retenue de Chaudanne, sur le lac de Sainte-Croix, la retenue de Quinson sur le « lac de Montpezat » et enfin le barrage du lac d’Esparron.
Le Styx du Verdon (le nom venant du Styx de la mythologie grecque) est un site incontournable à visiter, une sorte de mini canyon dans le canyon.

Découvrez toutes les activités sportives que vous pourrez pratiquer dans les Gorges du Verdon.